Passez au contenu principal Passez au menu de la section

Zone médias : Blogue

L’histoire d’Amanda Todd était annonciatrice de la violence exercée sur les enfants d’aujourd’hui. Pourquoi n’avons‑nous rien fait?

Au printemps 2013, la mort tragique de quatre jeunes filles canadiennes au cours des trois années précédentes – Amanda Todd, Rehtaeh Parsons, Jenna Bowers‑Bryanton et Kimberly Proctor – nous a fait prendre conscience de la réalité de la cyberviolence. Leurs vies ont toutes été écourtées, en partie à cause d’une menace commune : les technologies numériques et les médias sociaux.

Soutenez nos efforts. Faites-nous un don.

Associez-vous à une grande cause. En tant qu’organisme de bienfaisance enregistré, nous faisons appel aux dons pour nous aider à offrir nos services et nos programmes à la population. Aidez-nous à aider les familles et à protéger les enfants.

Faire un don