Passez au contenu principal

Le CCPE et l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario : Offrir des milieux plus sûrs aux élèves

En 2020, le gouvernement de l’Ontario a exigé que les enseignantes et enseignants agréés de l’Ontario (EAO) ainsi que les postulantes et postulants à l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario (OEEO) suivent une formation sur la prévention des abus sexuels. En collaboration avec l’OEEO, le CCPE a développé un module sur mesure pour l’Ontario dans le but d’apporter un complément à son programme bien établi de prévention des abus pédosexuels et de formation en ligne (Priorité Jeunesse).

Le programme Priorité Jeunesse

Le programme Priorité Jeunesse s’adresse aux personnes qui exercent une activité dans un organisme de services à l’enfance, comme les membres de l’OEEO. Cette formation a pour objectif de donner au personnel des renseignements pratiques pour mieux protéger les enfants et les adolescents. Elle insiste sur l’importance de comprendre les limites, de savoir en quoi consiste une inconduite sexuelle et de signaler les comportements inappropriés.

En quoi une telle formation est-elle importante?

La recherche nous enseigne qu’un enfant sur dix au Canada déclare avoir subi des violences sexuelles avant l’âge de 18 ans1. Dans la majorité des cas, l’enfant connaissait l’agresseur2.

Les organismes de services à l’enfance doivent mieux comprendre la problématique des abus pédosexuels; la formation sur le devoir de signalement et la vérification des antécédents criminels ne suffisent pas. Pour protéger les enfants qui leur sont confiés, ils doivent commencer par sensibiliser tout le monde aux abus pédosexuels et au rôle que chacun a à jouer pour réduire les risques.

Combien de temps prend la formation Priorité Jeunesse?

La formation en ligne dure environ 2,5 heures et se décompose en huit modules (le module 7 est facultatif). Les apprenants qui le souhaitent peuvent la suivre en plusieurs séances plutôt qu’en une seule fois.

Cette formation donne-t-elle droit à un certificat?

Oui. Pour obtenir un certificat de réussite, les enseignantes et enseignants agréés de l’Ontario doivent réussir le test final de validation des connaissances avec une note de 80 % ou plus.

Puis-je reprendre le test si je ne le réussis pas la première fois?

Oui. Vous pouvez reprendre le test jusqu’à ce que vous obteniez la note de 80 %. Si vous avez du mal à y arriver, vous aurez peut-être intérêt à revoir les modules avant de reprendre le test une autre fois.

Cette formation risque-t-elle d’être difficile pour moi parce qu’elle traite d’un sujet sensible?

Nous sommes conscients que les abus pédosexuels sont un phénomène répandu et que le sujet peut avoir une résonance particulière chez certaines personnes. Pour mieux composer avec la sensibilité du sujet, réfléchissez à la façon dont vous suivrez la formation et choisissez l’option qui vous convient le mieux :

  • Vous pouvez suivre la formation en plusieurs séances plutôt qu’en une seule fois.
  • Vous pouvez la suivre en solo, en groupe ou avec une autre personne avec qui vous êtes à l’aise.
  • Vous pouvez escamoter les témoignages de survivant.e.s (ils ne représentent qu’une petite partie de certaines vidéos et vous pouvez les sauter). Il est tout à fait possible de réussir le Test de validation des connaissances sans avoir regardé ces segments.

Pour rattacher la formation à votre travail avec les enfants, nous vous suggérons de situer chaque module dans le contexte de votre réalité professionnelle. Tout au long de la formation, tâchez de voir comment l’information présentée se rapporte à votre travail et comment vous pouvez vous en servir dans vos interactions quotidiennes avec les enfants pour les protéger.

Quels autres organismes utilisent Priorité Jeunesse?

De nombreux organismes au Canada insèrent les outils, la formation en ligne et les ressources de Priorité Jeunesse dans la formation de leur personnel et de leurs bénévoles. Parmi ces organismes, on retrouve :

  • des conseils, districts, divisions et centres de services scolaires;
  • des associations sportives nationales, provinciales et locales;
  • des municipalités, pour leurs services de loisirs, d’activités aquatiques et de bibliothèques;
  • des étudiants de diverses facultés de services à l’enfance d’universités canadiennes;
  • des sociétés d’aide à l’enfance, des divisions de services à l’enfance et à la famille, des centres de jeunesse;
  • des garderies;
  • des camps pour enfants.

FAQ pour l’Ontario

Qui doit suivre la formation Priorité Jeunesse pour l’Ontario et quelle est la date limite?

Les personnes qui sont membres de l’Ordre au 3 janvier 2022, y compris celles qui sont à la retraite, sont tenues de suivre le programme au plus tard le 31 aout 2022.

Sont également soumis à cette exigence, date comprise, tous les nouveaux postulants, les personnes qui soumettent une nouvelle demande d’inscription ainsi que les enseignants formés à l’étranger et les membres de l’Ordre qui auront soumis leur demande d’inscription avant le 1er janvier 2022.

Pour de plus amples renseignements sur le programme – qui doit le suivre, comment y accéder, comment obtenir votre certificat de réussite, etc. – consultez la FAQ de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario.

Comment accéder à la formation?

La formation sera accessible à partir du 3 janvier 2022. Dès lors, vous pourrez suivre la formation en vous connectant à la zone membres du site de l’Ordre et en cliquant sur le lien figurant dans le bandeau en haut de la page.

Ça coûte quelque chose?

La formation sera offerte gratuitement aux membres et aux postulants de l’Ordre.

J’ai déjà suivi la formation Priorité Jeunesse. Dois-je la suivre de nouveau?

Oui. Cette version de la formation Priorité Jeunesse contient des compléments contextuels fournis par l’Ordre ainsi que des liens vers des ressources et des recommandations officielles.

Si j’ai des questions, à qui dois-je m’adresser à l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario?

Si vous avez d’autres questions, écrivez à info@oct.ca ou consulter la FAQ de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario.


  1. 1 T. Afifi et al. (2014). Child abuse and mental disorders in Canada. Canadian Medical Association Journal, 186(9), 324–32.
  2. 2 A. Cotter & P. Beaupré (2014). Les infractions sexuelles commises contre les enfants et les jeunes déclarées par la police au Canada, 2012. Juristat. Statistique Canada. No 85-002-X au catalogue.